NOS CANDIDATS

Un jour, un candidat, une proposition

CAROLE BONTEMPS-HESDIN

48 ans – Avocat au Barreau de Lyon –

Je suis mariée depuis 20 ans, j'ai deux filles de 14 et 5 ans scolarisées à Reyrieux. J'habite Reyrieux depuis 10 ans et m'implique depuis plusieurs années dans plusieurs associations liées au milieu scolaire (Sou des écoles, représentants des parents d'élèves de l'école maternelle, conseil d'administration du collège). Je défends bénévolement depuis 3 ans une association engagée dans la préservation de l'environnement parce qu'une commune ne peut pas se développer sans l'appui de ses citoyens et sans offrir à ses futurs habitants un cadre de vie agréable et adapté à leurs besoins. Un aménagement du territoire cohérent et responsable en matière environnementale constitue le cœur du projet que je défendrai avec détermination, avec vous.

MARCEL BABAD

57 ans – Responsable technique Mairie de Lissieu

Conseiller sortant, membre des commissions aménagement du territoire, travaux et espaces verts

Je suis marié, père de 2 enfants et ai 4 petits-enfants. J'habite Reyrieux depuis plus de 20 ans où j'ai également occupé les fonctions de responsable des services techniques pendant 6 ans et demi.

Je suis un homme de terrain, pragmatique. C'est la raison pour laquelle je ne peux pas laisser Reyrieux se développer à marche forcée sans me battre avec détermination pour que le projet de la ZAC (destiné en l'état à accueillir plus de 2 000 habitants supplémentaires) dispose d'une vraie zone de loisirs avec des infrastructures pour tous notamment un terrain de foot rénové, des cours de tennis couverts, un skate Park, etc.

Elu, je poursuivrai les discussions amorcées avec l'OPAC pour développer ce large espace dédié aux sports et aux loisirs, ouvert à tous.

SANDRINE BEHEM

42 ans – Secrétaire d'agence


Je suis pacsée et réside dans la commune depuis 3 ans. J’ai connu Reyrieux lorsque j’étais lycéenne à Trévoux. A l’époque, je trouvais déjà cette commune très attractive pour son cadre verdoyant et sa vie de village. C’est donc très naturellement que nous avons choisi de nous installer ici. Résider dans la commune et bénéficier de son cadre de vie doit être permis à tous. C'est une des raisons pour laquelle je me suis engagée aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN qui propose la construction de logements locatifs de qualité qui intègrent la transition énergétique et écologique. Dans cette perspective, le projet de zone d'aménagement concertée sera corrigé pour être adapté aux nouvelles dispositions de la loi SRU, permettant ainsi de concilier offre de logements et préservation d'un large espace naturel aménagé notamment en parc, jardins partagés et promenade le long du ruisseau de la Creusette. La prise en compte des dimensions humaines et environnementales sont essentielles à la réussite de tout projet et au cœur de mon implication au sein de l'équipe.

JACQUES BERGERET

58 ans – Employé à la Chambre de Métiers du Rhône


Conseiller municipal depuis 1995 – Membre de la commission des finances, travaux puis Vie associative – En charge de la gestion des déchets pendant 3 mandats.


J'habite Reyrieux depuis 20 ans et suis père de 3 enfants. Président de la Compagnie de tir à l'arc de Neuville sur Saône depuis plus de 10 ans, je connais parfaitement les difficultés rencontrées par le monde associatif liées au financement, aux équipements et au bénévolat. Je demeure convaincu que les associations constituent des partenaires indispensables sur un territoire, pour les valeurs qu'elles véhiculent et les liens qu'elles tissent. Je suis engagé aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN parce qu'elle poursuivra et renforcera l'aide apportée par la commune à toutes, par un soutien matériel et financier adapté à chacune ainsi que la mise à disposition d'une petite halle couverte sur la place du village.

MYLÈNE BOYER-GRECO

46 ans – Assistante maternelle


J'habite Reyrieux depuis presque 14 ans avec mon mari et mes 3 enfants âgés de 15, 13 et 9 ans. J'exerce le fabuleux métier de nounou ! Je suis immergée dans le monde de la petite enfance mais aussi dans le milieu scolaire en tant que vice-présidente du Sou des écoles, qui organise des évènements dont les bénéfices servent à financer des sorties, des voyages et des équipements pour les écoles publiques de Reyrieux. Je côtoie dans ce cadre de nombreux parents et le corps enseignant. C'est la raison pour laquelle je me suis engagée pour travailler auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN qui propose une autre alternative à la construction d'un groupe scolaire excentré qui ne peut pas être supporté financièrement par la commune. Une école, à taille humaine et moins onéreuse, proche d'une résidence sénior et d'un espace arboré, aura toute sa place en entrée de la zone d'aménagement concerté à quelques mètres seulement de l'école maternelle du Bret qui sera repensée de façon à accueillir les enfants dans des conditions optimales mais qui pourra également être utilisée en lieu de garderie périscolaire en lien avec l'espace Talançonnais. Tous les acteurs concernés y seront naturellement associés. C'est une des actions prioritaires de la future équipe municipale dès son élection. Je la porterai pour vous et avec vous.

MYRIAM COLLET

53 ans – Ergothérapeute auprès d'enfants porteurs de handicap

Mariée, j’ai deux fils nés en 1991 et 1992. Nous avons choisi, mon mari et moi, à la naissance de notre 1er enfant, de vivre dans un environnement ressourçant et apaisant, proche de la nature. Reyrieux remplissait toutes ces qualités et nous avons immédiatement apprécié les promenades au grand air, les nombreuses activités proposées par les associations et la MJC ainsi que la qualité des structures, (halte-garderie, écoles). J'ai intégré la liste de Carole BONTEMPS-HESDIN pour préserver ce cadre de vie au moment où la commune connait une attractivité croissante. Un effort sera particulièrement porté sur les modes de déplacement doux en favorisant les parcours piétons et cyclistes, en particulier pour rejoindre le centre du village. L'avenir de Reyrieux et des générations futures se dessine maintenant. Je souhaite y participer activement.

MARC BOIXADER

61 ans – Gestionnaire


Je vis à Reyrieux depuis 2008 et ai deux grands enfants de 16 et 22 ans. Je suis vice-président des Amis du village de Reyrieux et trésorier de l'association du restaurant scolaire Talmont bon depuis 2011, structure qui nourrit plus de 400 personnes par jour avec des produits de qualité issus principalement de circuits courts et bio. Je me suis engagé auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN qui défend ces choix et qui a contribué à les conserver lors du renouvellement de la délégation de service public. Cette dernière prend fin en 2021 : les petits et les grands pourront compter sur sa volonté de maintenir des repas bons et sains dans des locaux à adapter à l'évolution des effectifs croissants. Le temps méridien de la restauration doit également être un moment privilégié pour des animations et des découvertes de nouvelles saveurs. Les parents, les enfants, le personnel enseignant et tous les acteurs impliqués pourront compter sans réserve sur notre accompagnement.

ANNIE DAYET

62 ans – Retraitée Ville de Lyon –

J'habite Reyrieux depuis 27 ans avec mon mari dont la famille est Talançonnaise depuis plusieurs générations. C'est ici que notre fille a grandi et que je me suis investie dans la vie associative. Membre de la GVT (Gymnastique Volontaire Talançonnaise) depuis sa création, je suis également cofondatrice de l'association AMURE qui s'est battue pour un Plan local d'urbanisme cohérent, une urbanisation maîtrisée mais également qui œuvre notamment pour la qualité de l'eau que nous buvons, contre l'Ambroisie et les chenilles processionnaires. C'est donc naturellement que je me suis engagée aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN pour poursuivre un idéal : placer l'habitant et son environnement au cœur de toute décision municipale, en toute transparence et dans la concertation.

GILLES DEMAISON

67 ans – Vétérinaire en retraite

Originaire de Lyon, je suis venu vivre à Reyrieux il y a 15 ans, attiré par le coté campagnard et nature du village et des alentours. Récemment retraité, j’ai exercé pendant 38 ans mon activité auprès des animaux de compagnie dans une banlieue de l’est lyonnais. Je milite depuis 2016 au sein d’une association pour la maîtrise de l’urbanisme et la sauvegarde de l’environnement. Conseiller municipal, je mettrais toute mon énergie au service des Talançonnais afin que leur cadre de vie ne soit pas détruit et que leur tranquillité soit préservée, tout en assumant l’accueil de nouveaux arrivants. C'est un équilibre indispensable à atteindre afin que nous puissions tous vivre en harmonie. Spectateur assidu des conseils municipaux depuis 4 ans, j'ai découvert l'impérieuse nécessité de développer les valeurs d'écoute, de pédagogie et de transparence (j'atteste n’avoir aucun conflit d'intérêt personnel dans le cadre de l’exercice de la fonction d’élu), en particulier sur les questions financières en s’appuyant sur des expertises sérieuses et claires pour tous. En soutenant la liste de Carole BONTEMPS-HESDIN, j’ai acquis la certitude que son équipe saura gérer au mieux la période de mutation dans laquelle notre commune se trouve engagée et qu’ainsi, sans s’endetter à l’excès, nous garderons notre village comme nous l’aimons sans pour autant nous affranchir des objectifs que la loi nous impose.

JEAN-JACQUES DUMONT

71 ans – Retraité de l'enseignement


Conseiller municipal sortant depuis 1991 - Délégué aux sports - Responsable du Forum des associations depuis 1997 – Membre des commissions de l'urbanisme et des finances.


Professeur au collège Jean Moulin de Trévoux de 1973 à 2000 puis au collège Jean Compagnon de Reyrieux jusqu'en 2008, marié à une institutrice qui a enseigné dans la commune, père de 3 enfants, je connais parfaitement les problématiques liées au monde scolaire et ne peut que plaider pour la construction d'une école à taille humaine, située proche du cœur du village. En outre, Président fondateur du judo club Talançonnais, je suis profondément attaché aux valeurs de ce sport, véritables principes de vie. Elles doivent guider tout candidat aux élections municipales et tout élu :

- la politesse, c'est respecter autrui,

- le courage, c'est faire ce qui est juste,

- la sincérité, c'est s'exprimer sans déguiser sa pensée,

- l'honneur, c'est être fidèle à la parole donnée,

- la modestie, c'est parler de soi-même sans orgueil,

- le respect, c'est permettre la confiance

- le contrôle de soi, c'est savoir taire sa colère.

Je me suis engagé auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN qui partage cette même conception des relations humaines et avec laquelle je souhaite œuvrer pour Reyrieux, fort de mon expérience et de ma détermination à servir les Talançonnais.

PASCAL GONALONS

61 ans – Retraité des travaux publics


Né à Villefranche, je suis venue à Reyrieux avec mes parents il y a 50 ans pour habiter une grange rénovée par mes grands-parents Talançonnais. Mon père a longtemps entraîné le club de foot où j'ai également joué. C'est naturellement que je me suis définitivement installé à Reyrieux avec mon épouse et mes deux fils il y a 25 ans. Investi dans plusieurs associations, j'aime aider mon prochain. L'engagement dans une équipe municipale était donc une évidence. Je souhaite mettre mon expérience acquise dans les travaux publics au service de la commune. Il est indispensable de pouvoir suivre et contrôler les chantiers à venir mais également de vérifier que les règles d'urbanisme sont respectées. Je porte également une grande attention à nos ainés sur lesquels il faut veiller. Des logements dans une résidence dédiée doivent être priorisés dans la future Zac mais également dans le centre village. Sans attendre la mise en œuvre de ces projets parfois au long cours, l'installation de bancs est une mesure simple et rapide qui permet aussi de renouer des liens et d'en créer.

LAURENT GOUDARD

49 ans – Agent immobilier


Talançonnais depuis plus de 15 ans, j'ai 3 enfants qui ont été ou sont encore scolarisés à Reyrieux. Je me suis rapidement investi dans le club de foot que je préside depuis 2014. Je côtoie chaque semaine des dizaines d'enfants de la commune. Je mesure l'importance du sport pour la jeunesse qu'il faut accompagner, soutenir, encadrer, éduquer. Il est donc indispensable de prendre en compte cette donnée dans l'aménagement du territoire. Il n'est pas concevable de construire des logements sans anticiper la réalisation d'infrastructures permettant d'offrir à tous la pratique du sport. C'est une des raisons pour laquelle je me suis engagée aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN qui propose un autre visage pour Reyrieux, commune qui doit préserver son esprit village avec des constructions en adéquation avec l'existant et des équipements répondant aux besoins. L'équipe que nous avons constituée travaille depuis longtemps sur tous les sujets en ayant d'abord écouté les habitants. La transparence et la concertation sont les maîtres mots de ce futur mandat mais également deux principes que nous respectons d'ores et déjà. Elu, je continuerai à les respecter, au service de tous

GENEVIEVE JOUANNEAU

51 ans – Assistante sociale


J'habite Reyrieux depuis 24 ans où je me suis mariée. Mes 2 enfants ont grandi dans notre village et ont fréquenté la crèche, l'école, le centre de loisirs, la cantine, la MJC. Ces structures scolaires et associatives sont indispensables dans une commune de 5 000 habitants en plein essor. Elles doivent être soutenues et accompagnées pour permettre à tous les parents de trouver des solutions de garde et des activités pour leurs enfants. Les adolescents doivent également faire l’objet de toute notre attention. Élue, je veillerai à ce qu'ils puissent être davantage pris en considération en favorisant leur accès au droit et le rapprochement vers les services d’accompagnement qui leur sont dédiés. Tous les habitants de notre commune doivent pouvoir aussi compter sur leur municipalité et trouver un soutien, une écoute et des conseils. Enfin, les personnes les plus fragiles en particulier les personnes âgées feront l'objet d'une attention particulière. Je me suis engagée auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN pour la dimension humaine de son projet. C’est pour moi l’occasion de mettre mon expérience, mes connaissances et mon savoir-faire au service des Talançonnais.

ERIC LARDENOIS

65 ans – Retraité – Ingénieur de formation – Directeur industriel au sein de sociétés internationales


Je suis arrivé à Reyrieux il y a 22 ans avec mon épouse et mes 3 enfants, suite à une mutation professionnelle. La qualité de vie de ce village m’a incité à m'y implanter puis y  vivre ma retraite  

Ayant déjà assumé un mandat de conseiller municipal dans une autre région et disposant désormais d'une grande disponibilité, je souhaite apporter aux Talançonnais mon expertise dans les domaines des finances, de la gestion de projet et du développement durable. 

Je suis convaincu que le futur de Reyrieux passe nécessairement par une maîtrise rigoureuse de son budget et une redéfinition des priorités. Ceci afin de retrouver une capacité d'autofinancement permettant de réaliser les investissements indispensables au développement de la commune et au bien-vivre de ses habitants, ce qui est impossible actuellement. Le désendettement amorcé ne doit pas se cacher derrière un allongement de la durée des emprunts. 

Je me suis engagé avec Carole BONTEMPS-HESDIN parce qu'elle seule présente une solution réaliste à la mauvaise situation financière et a su s'entourer de colistiers d'expérience. La gestion budgétaire de la commune est la clé de voûte de toute l'action municipale, elle doit être maîtrisée par les élus dès le début du mandat. Nous y sommes prêts !

HELENE LE BERRE

46 ans – Maître de Conférences


Je suis mariée et j’ai 3 filles de 17, 14 et 10 ans. Nous sommes venus nous installer à Reyrieux il y a 4 ans, séduits par le cadre de vie, en quête de tranquillité et de nature. Reyrieux est prisé pour cette raison alors préservons ce cocon tout en proposant d'autres alternatives à l'urbanisation massive et sans âme, réalisée à marche forcée. J’ai choisi de m’engager aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN pour permettre aux Talançonnais et aux nouveaux habitants de continuer à bénéficier de cette qualité de vie. Le bien-être de tous, petits et grands, impose un développement raisonnable et raisonné, en cohérence avec ce que peuvent supporter les infrastructures (réseau routiers, réseau de télécommunication, réseau de distribution de l’eau, etc.) tout en préservant l’environnement et la biodiversité. La gestion d'une commune, comme en toute chose, doit toujours tendre vers la recherche d'un équilibre entre préservation des atouts et croissance, rigueur financière et investissements pour tous mais surtout dans la transparence et la concertation.

VALERIE LEROUTIER

48 ans – Assistante maternelle
Mariée, mère de 2 garçons de 6 et 14 ans scolarisés à Reyrieux, je suis présidente de l'association des Lutins de Reyrieux qui permet aux assistantes maternelles de se rencontrer et d'échanger en présence des enfants, autour de lectures à la bibliothèque. Nous mettons également en lien les parents en recherche d'un mode de garde avec les nourrices disponibles. Participer à l'éducation des enfants dès leur plus jeune âge est une lourde responsabilité que je ne conçois pas autrement qu'en leur faisant découvrir et respecter la nature. Fervente adepte de la permaculture, je leur apprends à en prendre soin et à laisser faire les écosystèmes. Je me suis engagée avec Carole BONTEMPS-HESDIN car elle propose de réunir toutes les générations autour de la biodiversité par des temps forts tout au long de l'année. La création d'un jardin partagé entre l'école et une résidence sénior s'inscrit bien dans cette perspective. En outre, le développement des énergies renouvelables, la plantation de haies mellifères et fruitières ou encore l'installation de nichoirs sont autant d'idées parfois peu coûteuses qui permettront d'offrir un avenir plus sain aux générations futures. Chacun pourra émettre des propositions et donner son avis au sein d'un conseil de l'environnement, ouvert à tous ceux qui souhaitent que Reyrieux demeure un écrin vert.

LOREDANA MARION

57 ans - Technicienne de Recherche et Formation à l’INSA de Lyon


Je suis mariée, mère de 3 ans qui ont grandi à Reyrieux où j’habite depuis 20 ans. Durant leur scolarité, je me suis impliquée dans les associations de parents d’élèves en primaire et au collège, plus particulièrement en tant que représentante des parents à la cantine.

Au fil des ans, j’ai vu la commune se transformer et malheureusement perdre son âme rurale et sa vie de village. Nous savons que le développement de Reyrieux est un fait normal et incontournable mais cela doit se faire impérativement dans le respect de l’environnement et de la qualité de vie de ses habitants actuels et futurs. Un accroissement de la population implique de la part de la mairie une action sociale renforcée.  C’est pourquoi je souhaite m’engager auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN pour apporter mon aide à la population la plus fragile, isolée, mais également pour contribuer à améliorer l’accueil de la petite enfance, des enfants en crèche et en péri-scolaire. Je n'oublie évidemment pas les séniors qui doivent être davantage pris en considération dans la vie de notre village. Ils sont nos racines et nos repères. Elue, je mettrai toute mon énergie à leur service et à celui de tous les Talançonnais.

EMMANUEL MARPAUX

47 ans – Fonctionnaire de police
J'habite Reyrieux depuis 2003 avec mon épouse et mes deux enfants âgés de 14 ans. Comme beaucoup, nous avons choisi cette commune pour quitter la ville et nous mettre "au vert". Nous avons immédiatement apprécié la vie de village et la richesse associative. Mes enfants fréquentant la crèche, j’ai eu envie de m’investir au sein du centre social. J’ai passé une dizaine d’années au conseil d’administration dont 3 ans et demi en tant que président. Je connais donc parfaitement son fonctionnement, sa gestion mais aussi les difficultés auxquelles une telle structure peut être confrontée. Elles risquent d'être insurmontables si elles ne sont pas anticipées. La prévision fait partie intégrante de la bonne gestion d'une commune. C'est la raison pour laquelle la préservation du bien-être des habitants, actuels et futurs, passe par une indispensable adaptation parallèle des infrastructures avec l'évolution de la population. Cette croissance ne peut pas être imposée et disproportionnée. Je souhaite que notre commune se développe mais de façon harmonieuse et équilibrée. Je me suis engagée auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN car elle propose une autre vision du futur pour la commune que celle envisagée jusqu'alors. Notre projet repose sur la recherche permanente de l'intérêt collectif et la volonté d'impliquer les Talançonnais. Nous travaillons ainsi depuis 3 ans. Fort de cette expérience, je suis certain qu'il s'agit de la meilleure voie pour Reyrieux.

BRUNO MARTIN

61 ans – Dirigeant d'entreprise BTP


Talançonnais depuis 1986, je suis marié et père de 2 enfants. Je suis attaché à Reyrieux, à son cadre de vie, à ses associations dans lesquelles je me suis investi (président du club de basket pendant 3 années et actuel vice-président de la classe en 8). Dirigeant dans une entreprise, je souhaite apporter à notre commune mon expérience du travail en équipe et mes connaissances dans le domaine des bâtiments et des infrastructures. Marathonien, je suis persévérant et déterminé, qualités indispensables à tout élu en 2020. J'ai rejoint la liste menée par Carole BONTEMPS-HESDIN car je partage sa vision : faire avancer notre commune en faisant participer tous les habitants, anciens et nouveaux, jeunes et moins jeunes. Transformons les exigences législatives et environnementales en opportunités pour un nouvel élan, pour le bien de tous. La mise en place immédiate de comités de réflexion et de conseils des sages, de jeunes et de l'environnement permettra d'offrir à la commune une autre façon de gérer une commune, avec des élus à l'écoute et proches des habitants, dans la transparence et la concertation.

JEAN-LUC MASSON

64 ans – Retraité Informatique et Commerce.


Conseiller municipal sortant – Membre des commissions affaires scolaires et communication.


Je me suis installé à Reyrieux il y a 26 ans suite à une mutation professionnelle et ai choisi d'y rester avec mon épouse et ma fille, qui réside elle aussi dans la commune. Adhérent de nombreuses associations (GVT, Espace Talançonnais, Amis du Village, Classe en 5, AMURE), j'ai même souhaité y travailler en qualité de buraliste pendant 5 ans dans les années 2000. Cela m'a permis d'être au contact quotidien de la population mais également d'appréhender la problématique du commerce local dans une petite commune. A cette époque j’avais créé une association de commerçants et d’artisans qui avait réussi à attirer deux nouveaux ambulants (fleuriste et fromager) sur le marché. La situation géographique de Reyrieux implique la mise en place de solutions innovantes. La création d'un marché spécifique de producteurs locaux le dimanche matin et d'un marché du soir plus traditionnel peuvent s'inscrire dans ce cadre pour attirer de nouveaux clients qui participeraient de fait à l'activité des autres commerçants. En outre, je me suis déjà assuré de la coopération du président de l’observatoire nationale de la présence postale pour un retour d’une agence de La Poste. La redynamisation du commerce Talançonnais passe aussi par une réorganisation du centre village et un dialogue permanent avec tous les acteurs économiques implantés sur notre commune. J'y veillerai particulièrement aux côtés de Carole BONTEMPS-HESDIN et de son équipe.

ERIC MONFRAY

63 ans – Retraité Chef de projet bureau d'étude de l'industrie (électrique et électronique)


Marié et père de 2 enfants, je suis né à Reyrieux où mes parents et mes grands-parents étaient commerçants et artisans. Je suis le témoin de l'évolution du village, devenu en quelques années une commune dans laquelle les habitants de la même rue ne se connaissent parfois pas. Nous ne sommes pas dans une ville, les personnes qui viennent ici font justement le choix de la quitter à la recherche d'une autre qualité de vie et d'un écrin vert. Aujourd'hui, je ne veux plus être spectateur mais acteur du nouveau visage de Reyrieux, où le développement doit être adapté, harmonieux et surtout fondé sur l'humain et son environnement. La loi n'impose pas de construire vite et mal. Elle demande juste que davantage de logements locatifs aidés soient proposés. Alors, profitons-en pour faire de Reyrieux une commune modèle en développant les petits collectifs peu consommateurs d'énergies, les habitats participatifs, les béguinages (habitat collectif pour les seniors) entourés d'arbres et de verdure. J'ai rencontré il y a bientôt 2 ans un groupe de réflexion sur l'avenir de notre village où j'ai connu Carole BONTEMPS-HESDIN. C'est donc naturellement que je m'engage aujourd'hui à ses côtés pour que son projet devienne réalité.

MARTIAL MONGENOT

55 ans – Pompier sécurité et sûreté groupe pétrolier


Père de 3 grands garçons, j'habite dans les environs de la commune depuis presque quarante ans mais vit à Reyrieux depuis 10 ans. Je suis un fervent défenseur de la biodiversité, domaine dans lequel je suis investi au sein de mon entreprise. Je comprends aisément que la commune grandisse mais elle doit le faire en respectant la nature. C'est cet équilibre que le projet de Carole BONTEMPS-HESDIN tient à préserver et que je soutiens. Je suis attaché à la vie de village, aux liens que l'on y créé, à l'entraide qu'on y propose. C'est la raison pour laquelle j'ai participé à la création des "voisins vigilants" dont je suis toujours membre : des habitants volontaires, formés et informés, veillent sur leur quartier et contribuent ainsi à assurer la tranquillité publique. Un élu se doit de veiller sur ses concitoyens. Je poursuivrai cet objectif au service de tous les Talançonnais.

VALERIE RAVAUX

54 ans – Ingénieur en industrie pharmaceutique


Maman de deux jeunes de 22 et 26 ans, je vis à Reyrieux depuis 16 ans. J'ai immédiatement apprécié le village, son côté paisible et agréable. Mes enfants ont grandi et suivi leur scolarité ici. Ce fut pour moi l'occasion de m'investir au sein de l'association des parents d'élèves pendant quelques années. Aujourd'hui, je souhaiterai m'impliquer au sein d'une équipe municipale dans le domaine de l'action sociale, en particulier dans le développement des relations entre les habitants et l'aide aux personnes âgées. Je me suis engagée auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN car le projet qu'elle porte, issu des propositions de nombreux Talançonnais venus lui apporter des idées et des suggestions, apporte des solutions innovantes et parfois très simples pour renforcer le lien entre les générations. Susciter des rencontres, aménager des espaces, proposer des activités, soutenir des actions, relancer la fête de la Saint-Jean sont autant de petites pierres qui permettront de bâtir ensemble et pour l'avenir.

MICHELE PARDON

62 ans – Secrétaire dans une entreprise de bâtiment


Mariée, maman de 2 grands enfants et grand-mère, j'habite Reyrieux depuis 43 ans. J'aime ce village d'à peine 1000 habitants en 1977, quasi 5000 en 2020. L’accroissement démographique a été bien intégré jusqu’en 2013, les infrastructures se développant afin d’assurer un bon accueil des nouveaux arrivants. Puis j’ai vu des constructions pousser en bord de route (chemin du Bret) et d’autres très nombreuses non loin de la route (actuellement chemin des sables) faisant fi des piétons et des cyclistes. Je me promène souvent à pieds avec ma famille mais ces promenades deviennent de plus en plus risquées. De même, les ballades « nature » se réduisent autour du village, heureusement il reste les chemins des terres agricoles et les Bords de Saône.  Le partage d'un moment de nature n'a pas de prix, l'entraide et la solidarité ne doivent pas en avoir davantage. Le projet que porte Carole BONTEMPS-HESDIN est avant tout fondé sur l'humain et son environnement, données absentes des décisions municipales ces dernières années. Il n'est pas difficile de prendre en considération les habitants, actuels et futurs. Il suffit de leur redonner la parole, de les écouter et de leur proposer un cadre de vie agréable. Du courage, de la volonté et du travail suffisent. Notre équipe remplit toutes ces qualités. Elle est en outre dotée de compétences qui lui permettront d'agir immédiatement. Impliquée dans la vie économique, j'apporterai mon expérience et ma vision dans ce domaine largement transféré à la communauté de communes mais au sein de laquelle Reyrieux, qui dispose de la plus vaste zone d'activités, doit avoir un rôle moteur et ne plus être abandonnée comme aujourd’hui.

MIREILLE ROGER

66 ans – Retraitée – Bénévole à l'Espace Culturel de Reyrieux


Conseillère municipale sortante, je m'étais impliquée en 2014 pour le bien de la commune. La démocratie implique que toutes les idées soient émises et débattues. Pendant 6 ans, le dialogue n'a jamais été rendu possible et pire, le mépris vis-à-vis des élus et des habitants posant des questions, a été érigé en principe de gouvernance. La question du PLU, fondamentale pour l'avenir de Reyrieux, a été traitée avec un entêtement tel qu'un recours devant le tribunal administratif puis la Cour administrative était inévitable pour sauvegarder les intérêts de citoyens qui ont encore le droit de se défendre en justice. Même cela leur est reproché aujourd'hui sous couvert d'avoir généré des frais d'avocat à la commune. C'est pour rompre avec ce système que je me suis engagée auprès de Carole BONTEMPS-HESDIN qui propose le seul programme concret propre à redonner la parole aux habitants et à envisager un aménagement du territoire harmonieux. Bénévole depuis plusieurs années à l'Espace culturel, je constate chaque jour les bienfaits de la lecture auprès de tous : elle renforce l'intelligence et l'ouverture d'esprit, deux qualités indispensables à un élu.

CAROLE ROUE

34 ans – Mère au foyer
Nous habitons à Reyrieux depuis presque 6 ans. Nous avons 2 enfants de 5 et 2 ans et notre famille s'agrandira d'ici quelques jours. Ingénieur en génie biologique, j'ai décidé de mettre ma carrière en pause quelques années afin d'accompagner mes enfants dans leur petite enfance. Cela me permet de m'investir dans la vie du village, notamment dans les associations en lien avec l'enfance (joujouthèque, parents d'élèves). Passionnée d'écologie, j'ai décidé de m'investir aux côtés de Carole BONTEMPS HESDIN parce qu'elle place l''humain et son environnement au cœur de son projet. Sa liste est composée de personnes qui oeuvrent depuis près de 3 ans pour la qualité de vie dont nous bénéficions à Reyrieux. Leur travail et leur détermination a d'ores et déjà montré leur capacité à obtenir des résultats ensemble pour le bien-être de tous les Talançonnais. C'est aussi et surtout une équipe qui a une vision réaliste de la situation actuelle.
Je souhaite que Reyrieux reste un village agréable, où l'aménagement soit bien pensé afin que chacun puisse continuer (ou commencer !) à se déplacer à vélo ou à pied, où l'on trouve de nombreuses commodités afin de minimiser l'utilisation de la voiture, en résumé, que Reyrieux soit un village dynamique et non pas une cité dortoir. Notre programme issu des propositions des Talançonnais permettra à tous de préserver ce cadre de vie tout en accueillant de nouveaux habitants dans des conditions optimales.

 

©2020 par Pour un nouveau visage de Reyrieux, avec vous !. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now